fresque_CRfresque_CRfresque_CRfresque_CR

Fresque MEMWA

Réalisée en 2005 pour le Conseil Régional de la Martinique.

Au commencement était l’Afrique, matrice, mère de notre métissage d’où ce totem représentant le couple qui n’est pas Adam et Eve croquant la pomme mais la copulation entre ethnies annonçant déjà notre devenir.
Arrive le colonisateur, expansionniste sans bonne foi ni loi, exploiteur faisant commerce de femmes et d’hommes, outils animés...
De l’Afrique représentée en début de fresque, part la chaine de douleur reliant les esclaves. Tout au long de cette représentation, des armes enchevêtrées, brisées, symbolisent les révoltes avortées.
Le coutelas ou la machette, seul outil et moyen de défense des esclaves sur les habitations, se détache.
Au milieu et en haut, le carcan, entrave humiliante.
Commencent après la lutte, les libérations.
Deux personnages sont représentées, libérés avant l’arbre de vie qui précède deux nouvelles naissances et la joie se traduit par ces personnages à quatre mains dansant, arborant pagne et madras dans le vent.
À droite de l’ouverture, c’est la libération totale. Personnages largement détachés se dirigeant vers l’instance régionale qui précèdent un labyrinthe de contradiction et un point d’interrogation.
Les inconditionnels de la domination et ceux qui lèvent la tête et travaillent à la totale libération.
Mais attention, cette longue ligne bleue est notre serpent, la bête longue qui veille, prête à piquer ceux qui n’auraient pas compris le sens réel de la dignité, de la fierté de l’Homme définitivement debout, aussi fier que le couple totémique au début de l’œuvre.

Louis Laouchez

 

Informations Légales

Le site www.louislaouchez.com est un site gratuit accessible depuis internet et permettant notamment aux internautes de consulter les travaux et œuvres de Louis Laouchez.
Site édité par : Copiattyright, "Pomas"
Site hébergé par : Amen.fr
Lire la suite ...